Retraite complémentaire : on a évité le pire

Posté par cftcucanss le 27 mars 2009

Malgré les prétentions du Medef, qui jusqu’au bout, a souhaité que l’âge de départ en retraite soit porté à 61 ans, la CFTC et les organisations syndicales ont su imposer le maintien d’une possibilité de départ à 60 ans. La CFTC et les organisations syndicales ont préservé dans le texte de l’accord, l’AGFF qui assure la retraite complémentaire à 60 ans sans abattement.
La CFTC assure par cet accord le maintien des compléments familiaux, des conditions de reversion et de la Garantie Minimale de Points (GMP-AGIRC). Ce maintien va à l’encontre des souhaits avancés par le Medef tout au long de la négociation.

Cet accord d’une durée de 21 mois ne garantit en rien la pérennité du système. La CFTC inquiète du transfert aux générations futures de la charge des retraites a plaidé jusqu’au bout pour une augmentation substantielle des cotisations et pour le maintien des rendements. Sur ces 2 revendications la CFTC dénonce le refus du Medef et aussi son attitude qui a systématiquement conditionné une réponse positive à l’acceptation par les partenaires sociaux d’une augmentation de l’âge de départ. Pour la période du 1er avril 2009 jusqu’à fin 2010 les salariés bénéficieront d’une retraite à 60 ans sans abattement. Mais au-delà par le fait du Medef, plane  une incertitude sur l’ensemble des paramètres de la retraite complémentaire. La CFTC, dans le cadre son bureau confédéral déterminera sa position le 30 Mars prochain.

Confédération CFTC

Laisser un commentaire

 

InfoLIGUE 51 |
amicalelaiquebouee |
agapeprotectionchevaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sos chien en detresse
| Association VHMA
| merselkebir1940