• Accueil
  • > Archives pour novembre 2009

Officiel : M. Didier Malric nouveau Directeur délégué de l’Ucanss

Posté par cftcucanss le 30 novembre 2009

C’est officiel depuis vendredi  : Didier Malric, actuel Directeur du réseau à l’Acoss sera le prochain Directeur délégué de l’Ucanss.

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss

 

Publié dans Securite sociale, Vie de l'Ucanss | Pas de Commentaire »

Nouvelle organisation validée à l’Ucanss contre l’avis de la CFTC

Posté par cftcucanss le 19 novembre 2009

Le CE exceptionnel du mercredi 18 novembre a validé la nouvelle organisation présentée par la Direction avec 3 voix pour (SUD)  et 2 voix contre (CFTC).

Cette réorganisation prévoit la création d’une Direction des achats et du développement durable, une Direction du suivi de la COG et des projets transverses et un Secrétariat général.

Pourquoi la CFTC s’est prononcée contre ? Plusieurs raisons à cela :

- il nous apparaît préférable d’attendre l’arrivée du nouveau Directeur délégué afin que celui-ci participe pleinement à la mise en place d’une organisation qu’il sera amené à piloter. Ne reproduisons pas l’erreur faite avec la Ddarh dont le schéma imposé au précédent Directeur délégué a donné le résultat que nous connaissons tous.

- des missions ne sont pour le moment pas intégrées à cette réorganisation (Archives, Ccmoss, Cnil), leur place n’étant pas encore définie. La Ddarh a vécu un réaménagement temporaire cet été dans sa ligne managériale et il nous a alors été indiqué qu’on attendrait le retour de sa Directrice pour fixer les choses, voire procéder à des modifications. Attendons donc d’être au clair sur l’ensemble de ce que l’on souhaite faire à l’Ucanss au lieu de procéder par touches successives et multiples.

- les travaux du SDRH (schéma directeur des ressources humaines) sont en cours. Ces travaux sont censés nous aider à construire notre politique RH. Pourquoi ne pas attendre  les premiers résultats de ce travail ?

La CFTC attend de la Direction qu’elle prenne en compte les remarques du terrain avant de procéder à une organisation afin que tout le monde s’y retrouve plutôt qu’agir vite et sans réelle concertation. Ne multiplions pas non plus les mouvements organisationnels et structurels qui ne nous ont pas trop réussis ces derniers temps…

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss

Publié dans Vie de l'Ucanss | Pas de Commentaire »

Emploi des Seniors… dans l’Institution

Posté par cftcucanss le 12 novembre 2009

« On parle beaucoup mais on voit peu de choses concrètes ! » Voilà la réflexion que nous pourrions légitimement entendre à propos de l’emploi des séniors.

Le 3 novembre dernier une nouvelle RPN consacrée à ce sujet se tenait à l’Ucanss. Résultat ? On est encore loin, très loin du compte (cf. compte rendu ci-dessous).

Rappelons que faute d’accord de branche nous devrons payer une pénalité. Un chiffrage prévisionnel donne un montant impressionnant de pénalité (la pénalité serait reversée à la CNAV !!!! quelle ironie !!!) : 3 719 058 d’euros par mois.

Le dispositif pourrait se décliner de la manière suivante :

- 240 organismes seraient dispensés de négociation si un accord de branche est signé (effectif entre 50 et 299 salariés),

- 169 devront engager une négociation même si un accord de branche est signé (effectif supérieur à 299 salariés).

Les beaux discours c’est bien, passons aux actes maintenant !

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss

Emploi des Seniors... dans l'Institution dans Securite sociale pdf compterendurpnseniordu3novembre2009.pdf

Publié dans Securite sociale | Pas de Commentaire »

Emploi des Seniors

Posté par cftcucanss le 5 novembre 2009

Le 03 Novembre a eu lieu une réunion de « mobilisation » pour l’emploi des seniors. Avant de se mobiliser pour les emplois des seniors, que les entreprises les maintiennent dans l’emploi et règlent le problème de la pénibilité!

Le taux d’emploi des seniors en France (38,3 %) est très inférieur à celui de nos homologues européens (44,7 %). Pourquoi une telle situation en France, alors que les retraités qui reprennent une activité professionnelle pour améliorer l’insuffisance de leurs ressources financières sont  de plus en plus nombreux?

L’explication se trouve en grande partie dans la politique des entreprises françaises qui non seulement se séparent de leurs seniors mais refusent également de recruter ces salariés qui, selon elles, coûtent plus chers et sont moins malléables que les jeunes fraichement émoulus du système scolaire ou universitaire. La CFTC approuve donc  la campagne de communication lancée demain par le Gouvernement en faveur de l’emploi des seniors.

Toutefois, avant de promouvoir le cumul emploi-retraite, ne faudrait-il pas aller au-delà de la seule obligation de négocier un accord en faveur de l’emploi des seniors? Ne faudrait-il pas refuser la politique des entreprises qui font preuve d’une totale schizophrénie lorsqu’elles prônent un allongement de l’âge de départ à la retraite alors que dans le même temps elles ne laissent pas de place à leurs seniors dans leur organisation? Ne faudrait-il pas désavouer les entreprises qui préfèrent se dispenser de négocier et payer les cotisations additionnelles?
 
Ce sont hélas les seniors qui font les frais de ce double langage! Ce sont eux qui sont exclus du monde du travail avant d’avoir pu acquérir des droits à une retraite complète! Ce sont eux qui recherchent désespérément du travail en cette période de crise!  Ce sont encore eux qui vivent le plus mal parce qu’ils ont été abimés par la pénibilité de leur travail.

Pour la CFTC, chacun doit assumer pleinement ses responsabilités pour redonner aux seniors leur dignité. Le Gouvernement ne doit pas se contenter d’actions de communication, il doit aller plus loin et exiger que les entreprises, au delà de leurs engagements dans un Plan senior, atteignent des résultats en matière d’emploi des seniors. Le Gouvernement doit également, comme il s’y était engagé, reprendre la main pour faire aboutir une juste reconnaissance de la pénibilité du travail.

En attendant des avancées concrètes de la part du Gouvernement, la CFTC profitera de la négociation sur l’Emploi, pour présenter ses propositions afin de garantir un revenu décent aux demandeurs d’emploi qui auront épuisés leurs droits à assurance chômage.
 

Jacques Voisin – Président CFTC

Publié dans Societe | Pas de Commentaire »

 

InfoLIGUE 51 |
amicalelaiquebouee |
agapeprotectionchevaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sos chien en detresse
| Association VHMA
| merselkebir1940