Une image forte du 24 juin

Posté par cftcucanss le 29 juin 2010

 

Une image forte du 24 juin dans Societe p2406101712

Publié dans Societe | Pas de Commentaire »

Un rendez-vous réussi grâce à vous. Merci !

Posté par cftcucanss le 25 juin 2010

Vous étiez très nombreux à défiler hier, à faire entendre la voix unie de la CFTC pour réclamer « du boulot pour nos juniors, du repos pour nos seniors ».

Cette forte mobilisation nous conforte dans nos positions et nous encourage à persévérer au nom de chacun d’entre vous.

La réforme, si elle est nécessaire, doit d’être juste et équitable pour toutes et pour tous.

Le Gouvernement doit maintenant entendre le message et prendre en compte nos propositions pour une juste répartition des efforts, une meilleure prise en compte de la pénibilité au travail et un soutien plus actif aux femmes et aux personnes défavorisées, notamment, en favorisant l’emploi pour tous.

Notre large mobilisation est un premier succès mais nous devons rester vigilants ; la pause estivale risque de ne pas adoucir un projet de réforme brutal et injuste. Préparons-nous d’ores-et-déjà à une rentrée difficile qui nous amènera peut-être à nous mobiliser à nouveau dès le mois de septembre.

Nous vous informerons rapidement des suites qu’il conviendra de donner à cette journée.

L’équipe CFTC Ucanss

 

Publié dans Societe | Pas de Commentaire »

L’Etat abandonne son peuple

Posté par cftcucanss le 18 juin 2010

Pôle emploi se réunissait le mardi 15 juin en Conseil d’Administration pour examiner ses comptes. Parmi l’ensemble des points débattus, la CFTC s’insurge devant l’une de ces mesures : 187 millions d’euros en moins de l’Etat,  pour toutes les personnes en recherche d’emploi alors que celui-ci est engagé dans une convention tripartite avec l’Unedic et Pôle emploi.

Le représentant de l’Etat affirme qu’il financera les 1 360 millions prévus pour 2010. Mais la CFTC s’interroge sur les suites. En 2011, que se passera-t-il lors de la présentation des comptes ? Dira-t-il une nouvelle fois que l’Etat ne paiera pas un montant équivalent à celui de 2009 ?

Cette mesure passera inaperçue en raison des annonces sur le dossier des retraites. Un procédé dont la mesquinerie n’a d’égal que l’injustice créée. La CFTC constate que, comme toujours, les citoyens voient leurs droits se réduire. Doucement mais sûrement. Quelle sera la prochaine étape ? 

Il est temps que l’Etat comprenne qu’il est là pour agir pour le bien commun et non pour lui même. La CFTC Ucanss invite tous ses collègues et leurs familles a participer au mouvement national du jeudi 24 juin 2010.

Rendez-vous : 14h00 , place de la République.

Rapprochez-vous de vos élus CFTC pour un départ commun de l’Ucanss.

Publié dans Societe | Pas de Commentaire »

Libérez le dialogue social !!!

Posté par cftcucanss le 11 juin 2010

Le refus d’agrément de la revalorisation des tickets restaurant et l’incompréhensible attente concernant la valeur du point pose clairement la question de la validité du Dialogue social institutionnel mené par l’Ucanss.

La logique voudrait que l’Ucanss soit le lieu du Dialogue social pour la Sécurité sociale. Une logique que la CFTC a toujours eu à coeur de défendre. Mais la vérité est tout autre. On le savait déjà, pour ce qui est de la valeur du point c’est dans les couloirs du Ministère que les choses se règlent. Après ont lieu des RPN à l’Ucanss pour laisser penser que le dialogue social s’exerce bel et bien… Ce qui vient de se passer pour les tickets restaurants (cf. pièce jointe ci-dessous) révèle que la tutelle étatique a décidé de sabrer toutes volontés de proposer aux salariés de Sécurité sociale des conditions décentes de travail.

A l’heure où l’Etat s’apprête à rallonger le temps de cotisation et à repousser l’âge de départ à la retraite, il envoie un message clair : « vous allez travailler plus mais pas mieux et n’y pensez même pas !!! »

La CFTC n’accepte pas ces méthodes d’un autre âge. Un Dialogue social responsable et constructif permet de trouver des solutions pour le bien commun. Alors laissons-le s’exprimer !

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss

Libérez le dialogue social !!! dans Securite sociale pdf dernieresinfosucanss1.pdf

Publié dans Securite sociale | Pas de Commentaire »

Intéressement : merci qui ? La CFTC évidemment !!!

Posté par cftcucanss le 1 juin 2010

Nous venons de recevoir notre notification d’intéressement pour l’année 2009 (versé le 30 juin 2010). 660,86€ à l’Ucanss pour un temps de présence de 100% en 2009. Les grincheux feront valoir qu’ils sont contre et veulent une augmentation de la valeur du point. Nous, à la CFTC, nous estimons qu’à la veille des congés d’été, une telle somme est appréciable, d’autant plus que les 0,8% d’augmentation de la valeur du point prévu au 1er mai n’ont toujours pas obtenu l’agrément… et ne l’obtiendront peut être pas. Petit rappel sur l’émergence de ce dispositif au sein de notre Institution. Tout d’abord il est indispensable de rappeler que c’est bien la CFTC qui est à l’origine de la demande d’un intéressement pour les salariés de la sécurité sociale, et que nous avons été rejoints par la suite par la seule CFDT. 

Les syndicats d’agents de direction n’y sont a priori pas opposés, mais posent comme préalable à leurs signatures que le montant soit hiérarchisé en fonction du niveau de rémunération. C’est-à-dire, plus pour les hauts coefficients et moins pour les autres. Sur ce point notre position est ferme, nous souhaitons conserver le même montant d’intéressement pour tous les agents, car tous partagent les efforts ! 

Le principal argument des « détracteurs » de l’intéressement est bien évidemment, que le versement d’une telle prime se fait au détriment de l’augmentation de la valeur du point. Et c’est la où le manque de sincérité se fait le plus ressentir ! Tous les syndicats préféreraient remplacer la prime d’intéressement par une augmentation plus importante de la valeur du point. Pour toutes les fédérations la valeur du point est la priorité absolue dans la politique de rémunération, mais le problème est le suivant : ni les syndicats, ni le Comex ou l’Ucanss n’ont la main sur la négociation de la valeur du point. Tout est décidé au ministère et il faut dire la vérité aux agents de l’institution : la valeur du point progressera peu car la tutelle souhaite privilégier les mesures individuelles au détriment des collectives et on ne peut que le déplorer. 

De plus, il est bon de rappeler que l’intéressement n’existe que depuis 4 ans, et que la valeur du point n’augmentait pas plus auparavant. L’intéressement n’a en rien fait chuter la progression de la valeur du point. 

Là ou la CFTC a pris ses responsabilités, c’est que lorsque nous avons constaté qu’il était devenu quasiment impossible de négocier sur la valeur du point, nous nous sommes tournés vers des mesures de rémunération dites « indirectes » comme l’intéressement, seules mesures où le Comex a encore une marge de manœuvre et de négociation possible. Le résultat est là, par des mesures indirectes et en utilisant certains des excédents des caisses, nous avons pu concrètement lutter contre la baisse du pouvoir d’achat, en instaurant une prime d’intéressement qui s’élève à près de 700€ cette année et qui pourrait encore augmenter assez rapidement. 

Alors à tous ceux qui critiquent constamment l’intéressement, nous disons d’arrêter un instant la démagogie et de s’investir sur la mise en place de mesures concrètes pour lutter contre la baisse du pouvoir d’achat. De plus, s’ils sont si choqués que cela, ils peuvent en faire don à ceux qui en ont besoin !

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss

 

Publié dans Securite sociale, Vie de l'Ucanss | Pas de Commentaire »

 

InfoLIGUE 51 |
amicalelaiquebouee |
agapeprotectionchevaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sos chien en detresse
| Association VHMA
| merselkebir1940