RPN Intéressement : où va l’Ucanss ?

Posté par cftcucanss le 28 mai 2014

Après deux réunions de négociation, la CFTC reste interrogative sur la volonté de l’employeur à l’égard du dispositif d’Intéressement.

 Alors que la campagne 2013 souligne une nouvelle fois la plus-value du dispositif pour notre Institution, l’Ucanss a opté pour le surplace. Pour seule négociation, nous nous voyons proposer une simple reconduction de l’accord actuel. La seule évolution consiste en la signature d’un accord commun avec les praticiens conseils plutôt que la signature de deux accords distincts (bien qu’identiques sur le fond comme c’était le cas précédemment).

La CFTC demandait à ce que la base de calcul de l’Intéressement soit portée à 3% de la masse salariale (2,5% actuellement) et que l’absence pour prise de son CET ne soit plus considérée comme pénalisante. Sur ces deux points, nous avons reçu une fin de non recevoir.

Si la part théorique de la masse salariale consacrée au dispositif est actuellement de 2,5%, dans les faits elle est de 1,9-2%. Placer la barre théorique à 3%, nous permettrait d’atteindre dans la pratique les 2,5% actuellement affichés comme base de calcul.

En ce qui concerne le CET, la CFTC part d’un constat simple. En plaçant des jours de congés sur un CET, un collègue sur-participe au fonctionnement de son organisme puisqu’il prend moins de vacances. Et lorsqu’il fait valoir son CET, l’employeur considère qu’il sous-participe à la bonne marche de sa structure. Pour la CFTC, l’un dans l’autre, le tout s’équilibre. Donc soit on retire la prise de CET des absences pénalisantes, soit on majore l’intéressement du collègue lorsqu’il ne prend pas la totalité de ses congés.

Les négociations vont maintenant se focaliser sur les annexes techniques de l’accord qui déterminent, par branche, les critères d’intéressement. En l’état actuel de la négociation, la CFTC est des plus réservée quant à l’issue des discussions.

La CFTC, à l’origine du dispositif de l’Intéressement, reste très attachée à son maintien, à sa pérennisation mais surtout à sa consolidation. La position « c’est ça ou rien » défendue par l’Ucanss est difficilement acceptable pour les collègues que nous représentons et défendons.

Laisser un commentaire

 

InfoLIGUE 51 |
amicalelaiquebouee |
agapeprotectionchevaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sos chien en detresse
| Association VHMA
| merselkebir1940