L’Etat veut supprimer près de 4 000 emplois à la Sécu

Posté par cftcucanss le 30 juillet 2010

Le Parisien, daté du vendredi 30 juillet 2010 (cf. ci-dessous), annonce en page 13 la volonté du gouvrenement de supprimer 3 950 postes dans la cadre de la COG de la branche Maladie. Un nouveau coup dur porté à la Protection sociale française.

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss 

par3007201013.jpg 

Publié dans Securite sociale | Pas de Commentaire »

Formation professionnelle : RPN du 8 juillet 2010

Posté par cftcucanss le 15 juillet 2010

Ci-dessous le compte-rendu de la dernière RPN (réunion paritaire nationale) consacrée à la formation professionnelle.

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss 

 

Formation professionnelle : RPN du 8 juillet 2010 dans Securite sociale pdf rpnformationprofessionnelledu8juillet2010.pdf

Publié dans Securite sociale | Pas de Commentaire »

Dernière minute : l’accord sur les salaires agréé !

Posté par cftcucanss le 6 juillet 2010

Nous vous informons que le Protocole d’accord du 10 mai 2010 relatif aux rémunérations des personnels a été agrée par lettre du 5 juillet 2010.

La revalorisation du point de 0,8% est donc effective.

L’équipe CFTC Ucanss

Publié dans Securite sociale | Pas de Commentaire »

Libérez le dialogue social !!!

Posté par cftcucanss le 11 juin 2010

Le refus d’agrément de la revalorisation des tickets restaurant et l’incompréhensible attente concernant la valeur du point pose clairement la question de la validité du Dialogue social institutionnel mené par l’Ucanss.

La logique voudrait que l’Ucanss soit le lieu du Dialogue social pour la Sécurité sociale. Une logique que la CFTC a toujours eu à coeur de défendre. Mais la vérité est tout autre. On le savait déjà, pour ce qui est de la valeur du point c’est dans les couloirs du Ministère que les choses se règlent. Après ont lieu des RPN à l’Ucanss pour laisser penser que le dialogue social s’exerce bel et bien… Ce qui vient de se passer pour les tickets restaurants (cf. pièce jointe ci-dessous) révèle que la tutelle étatique a décidé de sabrer toutes volontés de proposer aux salariés de Sécurité sociale des conditions décentes de travail.

A l’heure où l’Etat s’apprête à rallonger le temps de cotisation et à repousser l’âge de départ à la retraite, il envoie un message clair : « vous allez travailler plus mais pas mieux et n’y pensez même pas !!! »

La CFTC n’accepte pas ces méthodes d’un autre âge. Un Dialogue social responsable et constructif permet de trouver des solutions pour le bien commun. Alors laissons-le s’exprimer !

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss

Libérez le dialogue social !!! dans Securite sociale pdf dernieresinfosucanss1.pdf

Publié dans Securite sociale | Pas de Commentaire »

Intéressement : merci qui ? La CFTC évidemment !!!

Posté par cftcucanss le 1 juin 2010

Nous venons de recevoir notre notification d’intéressement pour l’année 2009 (versé le 30 juin 2010). 660,86€ à l’Ucanss pour un temps de présence de 100% en 2009. Les grincheux feront valoir qu’ils sont contre et veulent une augmentation de la valeur du point. Nous, à la CFTC, nous estimons qu’à la veille des congés d’été, une telle somme est appréciable, d’autant plus que les 0,8% d’augmentation de la valeur du point prévu au 1er mai n’ont toujours pas obtenu l’agrément… et ne l’obtiendront peut être pas. Petit rappel sur l’émergence de ce dispositif au sein de notre Institution. Tout d’abord il est indispensable de rappeler que c’est bien la CFTC qui est à l’origine de la demande d’un intéressement pour les salariés de la sécurité sociale, et que nous avons été rejoints par la suite par la seule CFDT. 

Les syndicats d’agents de direction n’y sont a priori pas opposés, mais posent comme préalable à leurs signatures que le montant soit hiérarchisé en fonction du niveau de rémunération. C’est-à-dire, plus pour les hauts coefficients et moins pour les autres. Sur ce point notre position est ferme, nous souhaitons conserver le même montant d’intéressement pour tous les agents, car tous partagent les efforts ! 

Le principal argument des « détracteurs » de l’intéressement est bien évidemment, que le versement d’une telle prime se fait au détriment de l’augmentation de la valeur du point. Et c’est la où le manque de sincérité se fait le plus ressentir ! Tous les syndicats préféreraient remplacer la prime d’intéressement par une augmentation plus importante de la valeur du point. Pour toutes les fédérations la valeur du point est la priorité absolue dans la politique de rémunération, mais le problème est le suivant : ni les syndicats, ni le Comex ou l’Ucanss n’ont la main sur la négociation de la valeur du point. Tout est décidé au ministère et il faut dire la vérité aux agents de l’institution : la valeur du point progressera peu car la tutelle souhaite privilégier les mesures individuelles au détriment des collectives et on ne peut que le déplorer. 

De plus, il est bon de rappeler que l’intéressement n’existe que depuis 4 ans, et que la valeur du point n’augmentait pas plus auparavant. L’intéressement n’a en rien fait chuter la progression de la valeur du point. 

Là ou la CFTC a pris ses responsabilités, c’est que lorsque nous avons constaté qu’il était devenu quasiment impossible de négocier sur la valeur du point, nous nous sommes tournés vers des mesures de rémunération dites « indirectes » comme l’intéressement, seules mesures où le Comex a encore une marge de manœuvre et de négociation possible. Le résultat est là, par des mesures indirectes et en utilisant certains des excédents des caisses, nous avons pu concrètement lutter contre la baisse du pouvoir d’achat, en instaurant une prime d’intéressement qui s’élève à près de 700€ cette année et qui pourrait encore augmenter assez rapidement. 

Alors à tous ceux qui critiquent constamment l’intéressement, nous disons d’arrêter un instant la démagogie et de s’investir sur la mise en place de mesures concrètes pour lutter contre la baisse du pouvoir d’achat. De plus, s’ils sont si choqués que cela, ils peuvent en faire don à ceux qui en ont besoin !

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss

 

Publié dans Securite sociale, Vie de l'Ucanss | Pas de Commentaire »

RPN Conditions de Travail du 18 mai 2010

Posté par cftcucanss le 28 mai 2010

En 2009, la CFTC avait demandé l’inscription au programme de négociation 2010 de deux thèmes : «santé et sécurité au travail » d’une part, et «réalisation d’un diagnostic national sur les conditions de travail et leur impact sur la santé des salariés» sur la base d’une approche concertée avec les organisations syndicales d’autre part.

La Sécurité sociale est à la traîne sur ces sujets. Nous estimons que tant l’Institution que ses salariés ont tout à gagner à s’engager dans une réel démarche responsable dans ces domaines. Une RPN sur le sujet c’est bien. Nous attendons surtout qu’elle aboutisse concrètement. A suivre donc…

En attendant, veuillez trouver ci-dessous le compte rendu de cette RPN du 18 mai 2010.

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss

RPN Conditions de Travail du 18 mai 2010 dans Securite sociale pdf rpnconditiondetravail.pdf

Publié dans Securite sociale | Pas de Commentaire »

0,8 % au 1er mai

Posté par cftcucanss le 4 mai 2010

Après les 0,5% au 1er juin, la revalorisation du point s’oriente finalement vers +0,8% au 1er mai. 

La CFTC a obtenu que le GVT soit fixé et maintenu à 2% et que les personnes n’ayant rien eu depuis 2005 fassent l’objet d’un rattrapage salarial. 

Si 0,8% peuvent sembler insuffisant, nous admettons que c’est plus que tout ce qui est donné pour 2010 aux organismes et structures exerçant une activité similaire dans un cadre comparable. De plus les garanties obtenues sur le GVT et le rattrapage des « oubliés » des campagnes de rémunérations nous invitent à nous satisfaire de cette proposition à minima. 

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss 

 

Publié dans Securite sociale | Pas de Commentaire »

Harcèlement et violence au travail

Posté par cftcucanss le 16 avril 2010

Harcèlement et violence au travail : un thème malheureusement d’actualité mais qui jusqu’à présent ne semblait pas recueillir l’écoute attentive de nos responsables, tant politiques que professionnels. La donne pourrait pourtant changer avec l’Accord National Interprofessionnel (ANI).

Les partenaires sociaux ont achevé, vendredi 26 mars 2010, leur négociation sur un projet d’accord sur le harcèlement et la violence au travail. Le texte final va plus loin que l’accord-cadre européen du 26 avril 2007, qu’il a pour objectif de transposer. Non seulement il préconise des « mesures de protection collective » mais il intègre aussi les questions de management en tant que telles. Retrouvez ce texte ci-dessous.

Suite à l’intervention de la CFTC, les branches Famille et Recouvrement de notre Institution ont accepté de prendre en compte la problématique des risques psychosociaux dans le cadre des travaux de leurs dernières INC.

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss

 Harcèlement et violence au travail dans Securite sociale pdf harcelementetviolencesautravailani.pdf

pdf dans Societe branchefamille.pdf

Publié dans Securite sociale, Societe | Pas de Commentaire »

Intersyndicale pour les salaires

Posté par cftcucanss le 29 janvier 2010

L’ensemble des organisations syndicales de l’Ucanss ont décidé d’adresser un courrier au Directeur de la Sécurité sociale, au Directeur de l’Ucanss et au Président du COMEX pour dénoncer le cynisme et le mépris avec lesquels sont traités les salariés des organismes de Sécurité sociale (cf. pièce jointe).

0,27% d’augmentation de valeur du point pour l’année 2010 !!! Voilà où nous en sommes 5 ans après la mise en place du protocole d’accord de novembre 2004. Sous prétexte que les mesures salariales sont désormais avant tout individuelles, la DSS et le COMEX n’accordent qu’un semblant de revalorisation du point.

10 à 15 points tous les 2-3 ans (dans le meilleur des cas), un point non revalorisé, une charge de travail accrue, des effectifs réduits, des conditions de travail détériorées,… les perspectives ne sont pas réjouissantes. Et ce n’est pas la nouvelle classif (cf. article Protection Sociale Information en pièce jointe) qui changera quoi que ce soit. Les responsables de notre Institution doivent avant toute chose donner les moyens humains qui nous permettront de remplir notre mission de service public et récompenser collectivement l’ensemble des salariés au lieu de dégager des excédents de gestion du personnel de 2% (équivalent d’une prime de 700 euros pour chaque salarié de l’Institution) qui sont reversés au Minsitère. Ministère qui en retour semble nous adresser un sourrire carnassier, celui du prédateur qui va bien finir par avoir notre peau… nous salariés de la Sécurité sociale.

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss

Intersyndicale pour les salaires dans Securite sociale pdf 01222010intersyndicale28janvier.pdf

pdf dans Vie de l'Ucanss psi20janvier2010.pdf

Publié dans Securite sociale, Vie de l'Ucanss | 1 Commentaire »

Le ras-le-bol des organisations syndicales de la Sécurité sociale

Posté par cftcucanss le 13 janvier 2010

Ce mardi 12 janvier 2010 devait se tenir une RPN (réunion paritaire nationale) à l’Ucanss avec pour thème le dialogue social. L’ensemble des organisations syndicales ont décidé de couper court à ce rendez-vous et ne s’y sont rendu que pour lire une déclaration commune (cf. pièce jointe). Suite à l’échec des négociations salariales en 2009, les partenaires sociaux estiment que les conditions ne sont plus réunis pour mener un réel dialogue social dans notre Institution. De fait, le thème de la réunion du jour apparaît comme une nouvelle provocation adressée aux salariés de Sécurité sociale.

La journée du 28 janvier prochain sera placée sous le signe de la mobilisation, qu’elle qu’en soit la forme, dans tous les organismes de Sécurité sociale de France.  

En tant qu’agent de l’Ucanss et représentant du personnel de cet organisme, il est pour le moins amusant et cocasse de constater que la qualité du dialogue social institutionnel vantée par la Direction à l’occasion des voeux le 7 janvier 2010 ne soit finalement qu’une appréciation toute personnelle de l’employeur. La vérité, celle des acteurs de ce dialogue, est toute différente.

La CFTC a toujours placé son action sous le signe de la négociation, et elle continuera à le faire. Mais comme nous le disons souvent, qui dit dialogue dit écoute, partage et prise en compte des opinions divergentes. Imposer une décision, comme ce fut le cas avec les pathétiques 0,5% de revalorisation du point, ce n’est pas dialoguer…

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss 

Le ras-le-bol des organisations syndicales de la Sécurité sociale dans Securite sociale pdf dclarationintersyndicalerpn12janvier2010.pdf

Publié dans Securite sociale, Vie de l'Ucanss | Pas de Commentaire »

1...345678
 

InfoLIGUE 51 |
amicalelaiquebouee |
agapeprotectionchevaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sos chien en detresse
| Association VHMA
| merselkebir1940