Une image forte du 24 juin

Posté par cftcucanss le 29 juin 2010

 

Une image forte du 24 juin dans Societe p2406101712

Publié dans Societe | Pas de Commentaire »

Un rendez-vous réussi grâce à vous. Merci !

Posté par cftcucanss le 25 juin 2010

Vous étiez très nombreux à défiler hier, à faire entendre la voix unie de la CFTC pour réclamer « du boulot pour nos juniors, du repos pour nos seniors ».

Cette forte mobilisation nous conforte dans nos positions et nous encourage à persévérer au nom de chacun d’entre vous.

La réforme, si elle est nécessaire, doit d’être juste et équitable pour toutes et pour tous.

Le Gouvernement doit maintenant entendre le message et prendre en compte nos propositions pour une juste répartition des efforts, une meilleure prise en compte de la pénibilité au travail et un soutien plus actif aux femmes et aux personnes défavorisées, notamment, en favorisant l’emploi pour tous.

Notre large mobilisation est un premier succès mais nous devons rester vigilants ; la pause estivale risque de ne pas adoucir un projet de réforme brutal et injuste. Préparons-nous d’ores-et-déjà à une rentrée difficile qui nous amènera peut-être à nous mobiliser à nouveau dès le mois de septembre.

Nous vous informerons rapidement des suites qu’il conviendra de donner à cette journée.

L’équipe CFTC Ucanss

 

Publié dans Societe | Pas de Commentaire »

L’Etat abandonne son peuple

Posté par cftcucanss le 18 juin 2010

Pôle emploi se réunissait le mardi 15 juin en Conseil d’Administration pour examiner ses comptes. Parmi l’ensemble des points débattus, la CFTC s’insurge devant l’une de ces mesures : 187 millions d’euros en moins de l’Etat,  pour toutes les personnes en recherche d’emploi alors que celui-ci est engagé dans une convention tripartite avec l’Unedic et Pôle emploi.

Le représentant de l’Etat affirme qu’il financera les 1 360 millions prévus pour 2010. Mais la CFTC s’interroge sur les suites. En 2011, que se passera-t-il lors de la présentation des comptes ? Dira-t-il une nouvelle fois que l’Etat ne paiera pas un montant équivalent à celui de 2009 ?

Cette mesure passera inaperçue en raison des annonces sur le dossier des retraites. Un procédé dont la mesquinerie n’a d’égal que l’injustice créée. La CFTC constate que, comme toujours, les citoyens voient leurs droits se réduire. Doucement mais sûrement. Quelle sera la prochaine étape ? 

Il est temps que l’Etat comprenne qu’il est là pour agir pour le bien commun et non pour lui même. La CFTC Ucanss invite tous ses collègues et leurs familles a participer au mouvement national du jeudi 24 juin 2010.

Rendez-vous : 14h00 , place de la République.

Rapprochez-vous de vos élus CFTC pour un départ commun de l’Ucanss.

Publié dans Societe | Pas de Commentaire »

Un grand nombre de flous, beaucoup de questions et toujours autant d’inquiétudes…

Posté par cftcucanss le 20 mai 2010

La CFTC est sceptique face au document d’orientation, adressé aux partenaires sociaux. Après un mois de concertation, le financement semble reposer essentiellement sur les salariés. Les marges de négociation de ces pistes sont faibles.

Les propositions du gouvernement se résument en effet à «Travailler plus longtemps et déplacer le curseur de l’âge légal». La politique proposée est donc très lisible concernant les efforts des salariés. En revanche, reste à décrypter la volonté gouvernementale en matière de financement par les entreprises. Des annonces, certes, mais peu de concret.

La CFTC proposait l’élargissement de l’assiette de cotisation et l’augmentation de la CSG. Le gouvernement a balayé d’un revers de la main cette proposition au motif que cela couterait beaucoup trop cher aux salariés. La CFTC ne pourrait que partager cette position, cependant les chiffres avancés comme exemple sont trompeurs. Ainsi, la taxation des stock-options, des retraites-chapeaux ou encore de l’intéressement permettrait une participation plus équitable du salarié au financement du système. Si la taxation des hauts revenus est une bonne nouvelle, la CFTC se demande cependant qui sont ces « hauts revenus » ? A partir de quel niveau de revenus seront-ils identifiés ? De combien seront-ils taxés ?

La CFTC note avec satisfaction l’envie du gouvernement d’une véritable politique d’emploi des seniors. Mais cette envie se transformera-t-elle concrètement ? La CFTC souhaite donc savoir comment le gouvernement compte obliger les entreprises à suivre de nouvelles règles. Ceci ne doit pas rester un énième effet d’annonce dans ce domaine.

Quant à la pénibilité, sujet primordial pour la CFTC au cours des négociations sur les retraites de toutes ces dernières années, des avancées réelles et significatives continuent de se faire attendre. Un point positif : le suivi personnalisé de carrière du travailleur. Le gouvernement a entendu les revendications de la CFTC dans ce domaine mais la CFTC renouvelle sa demande d’un carnet de santé professionnel tout au long de la vie. 

Par ailleurs, la CFTC attend de la part du gouvernement un engagement plus concret et chiffré sur les solidarités liées à la famille. Les mères de familles doivent en effet continuer à être particulièrement protégées et ne devront pas désormais pâtir des congés liés à leur maternité lors du calcul de leurs droits à la retraite. 

Ce document ne doit être qu’une première étape dans la discussion. La CFTC appelle le gouvernement à entendre ses revendications mais surtout à améliorer et élargir ces pistes de travail. La question du financement est enfin ouverte et la CFTC s’en félicite mais elle reste très insatisfaite quant aux sources évoquées. Il est possible d’aller plus loin ! Tant que la question d’une diversification du financement ne sera pas résolue la CFTC n’envisagera pas la possibilité d’un allongement de la durée de cotisation. 

Jacques Voisin – Président CFTC 

Publié dans Societe | Pas de Commentaire »

Tickets restaurant : ce qui a (pas) changé au 1er mars 2010

Posté par cftcucanss le 26 avril 2010

La Loi du 1er mars 2010 a redéfini l’utilisation des Tickets restaurant notamment dans les supermarchés. Alors pouvons-nous toujours les utiliser pour faire nos courses ?

Beaucoup pensent qu’ils ne peuvent plus faire leurs courses en utilisant leurs Tickets restaurant. Erreur. La loi du 1er mars 2010 ne modifie pas vraiment les conditions d’applications des Tickets restaurant (TR). Elle les définit plus précisément. Nous pouvons donc toujours utiliser nos TR pour faire nous courses. Mais 3 conditions doivent être remplies : 1 – acheter uniquement des produits alimentaires dont au moins un aliment dit « immédiatement consommable » (pizza, quiche, salade, plat cuisiné,…) ; 2 – ne pas utiliser plus de deux titres restaurant par passage en caisse ; 3 – la valeur du paiement doit être inférieure ou égale au montant total des produits achetés. A noter que les boissons ne font pas partie de la liste des produits « consommables immédiatement ».

Voilà, une précision qui peut avoir son importance à l’heure où de plus en plus d’enseignes n’acceptent pas les TR, contrairement à la Loi.

Plus d’informations sur le site de la Commission nationale des titres restaurant : www.cntr.fr

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss 

 

 

 

Publié dans Societe | Pas de Commentaire »

Harcèlement et violence au travail

Posté par cftcucanss le 16 avril 2010

Harcèlement et violence au travail : un thème malheureusement d’actualité mais qui jusqu’à présent ne semblait pas recueillir l’écoute attentive de nos responsables, tant politiques que professionnels. La donne pourrait pourtant changer avec l’Accord National Interprofessionnel (ANI).

Les partenaires sociaux ont achevé, vendredi 26 mars 2010, leur négociation sur un projet d’accord sur le harcèlement et la violence au travail. Le texte final va plus loin que l’accord-cadre européen du 26 avril 2007, qu’il a pour objectif de transposer. Non seulement il préconise des « mesures de protection collective » mais il intègre aussi les questions de management en tant que telles. Retrouvez ce texte ci-dessous.

Suite à l’intervention de la CFTC, les branches Famille et Recouvrement de notre Institution ont accepté de prendre en compte la problématique des risques psychosociaux dans le cadre des travaux de leurs dernières INC.

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss

 Harcèlement et violence au travail dans Securite sociale pdf harcelementetviolencesautravailani.pdf

pdf dans Societe branchefamille.pdf

Publié dans Securite sociale, Societe | Pas de Commentaire »

La CFTC ne participera pas aux manifestations prévues le 23 Mars

Posté par cftcucanss le 17 mars 2010

Le Conseil confédéral de la CFTC réuni les 17 et 18 février a décidé de poursuivre son engagement au sein de l’intersyndicale pour l’Emploi mais ne participera aux manifestations organisées le 23 Mars prochain. 

  

En l’état actuel des choses, la CFTC juge ces actions prématurées et compte sur les rendez-vous demandés et programmés lors du sommet social du 15 Février à l’Elysée pour faire avancer ces dossiers. Il ne peut y avoir pour la CFTC d’actions par procuration. 


Il en est de même pour le dossier des retraites. Pour la CFTC, la question prioritaire reste celle du financement.  

  

Dès ce même mois d’avril, lors des rencontres prévues avec le ministre du Travail, le Gouvernement devra réellement tenir compte des avis et des propositions exprimés par les partenaires sociaux.  

  

Par ailleurs, le Conseil confédéral a décidé d’axer sa communication pour l’année 2010, sur 5 grands thèmes: les retraites, la conciliation des temps de vie, le dialogue social, les jeunes et la traçabilité sociale. 


Concernant le dialogue social dans les TPE, le Conseil confédéral a donné un avis favorable à la mise en place de commissions paritaires régionales de branches, interbranches ou professionnelles. 

Jacques Voisin - Président CFTC 

Publié dans Societe | Pas de Commentaire »

RPN Salaires : réunion de provocation nationale sur les salaires !!!

Posté par cftcucanss le 16 décembre 2009

0,5 % d’augmentation de la valeur du point au 1er juillet 2010… et puis c’est tout !

Ce qui équivaut à 0,27% d’augmentation moyenne de la valeur du point sur l’année 2010.

Les 2% d’excédent budgétaire ? Oublié !

Proposer un salaire décent aux salariés de l’Institution ? Hors de question !

5 ans après la signature du protocole d’accord de novembre 2004 qui a entériné l’individualisation de la rémunération, voilà où nous en sommes… une revalorisation tellement infime qu’il est légitime de se demander s’il ne s’agit pas plutôt d’une provocation que d’une négociation.

Quand nous observons le peu de cas qui est fait des salariés de la Sécurité sociale, une question se pose : que veulent faire nos dirigeants de la mission de service public que nous assurons ? 

La réponse semble être : la faire disparaître…

Frédéric Belouze – Délégué syndical CFTC Ucanss

Publié dans Securite sociale, Societe | Pas de Commentaire »

Emploi des Seniors

Posté par cftcucanss le 5 novembre 2009

Le 03 Novembre a eu lieu une réunion de « mobilisation » pour l’emploi des seniors. Avant de se mobiliser pour les emplois des seniors, que les entreprises les maintiennent dans l’emploi et règlent le problème de la pénibilité!

Le taux d’emploi des seniors en France (38,3 %) est très inférieur à celui de nos homologues européens (44,7 %). Pourquoi une telle situation en France, alors que les retraités qui reprennent une activité professionnelle pour améliorer l’insuffisance de leurs ressources financières sont  de plus en plus nombreux?

L’explication se trouve en grande partie dans la politique des entreprises françaises qui non seulement se séparent de leurs seniors mais refusent également de recruter ces salariés qui, selon elles, coûtent plus chers et sont moins malléables que les jeunes fraichement émoulus du système scolaire ou universitaire. La CFTC approuve donc  la campagne de communication lancée demain par le Gouvernement en faveur de l’emploi des seniors.

Toutefois, avant de promouvoir le cumul emploi-retraite, ne faudrait-il pas aller au-delà de la seule obligation de négocier un accord en faveur de l’emploi des seniors? Ne faudrait-il pas refuser la politique des entreprises qui font preuve d’une totale schizophrénie lorsqu’elles prônent un allongement de l’âge de départ à la retraite alors que dans le même temps elles ne laissent pas de place à leurs seniors dans leur organisation? Ne faudrait-il pas désavouer les entreprises qui préfèrent se dispenser de négocier et payer les cotisations additionnelles?
 
Ce sont hélas les seniors qui font les frais de ce double langage! Ce sont eux qui sont exclus du monde du travail avant d’avoir pu acquérir des droits à une retraite complète! Ce sont eux qui recherchent désespérément du travail en cette période de crise!  Ce sont encore eux qui vivent le plus mal parce qu’ils ont été abimés par la pénibilité de leur travail.

Pour la CFTC, chacun doit assumer pleinement ses responsabilités pour redonner aux seniors leur dignité. Le Gouvernement ne doit pas se contenter d’actions de communication, il doit aller plus loin et exiger que les entreprises, au delà de leurs engagements dans un Plan senior, atteignent des résultats en matière d’emploi des seniors. Le Gouvernement doit également, comme il s’y était engagé, reprendre la main pour faire aboutir une juste reconnaissance de la pénibilité du travail.

En attendant des avancées concrètes de la part du Gouvernement, la CFTC profitera de la négociation sur l’Emploi, pour présenter ses propositions afin de garantir un revenu décent aux demandeurs d’emploi qui auront épuisés leurs droits à assurance chômage.
 

Jacques Voisin – Président CFTC

Publié dans Societe | Pas de Commentaire »

Négociation sur le harcèlement et la violence au travail

Posté par cftcucanss le 28 octobre 2009

La CFTC se réjouit d’avoir été entendue et qu’enfin s’ouvre la négociation tant demandée et visant à transcrire au niveau national l’accord européen d’avril 2007.

Le texte européen est un socle qui demande cependant à être amélioré et complété.

La CFTC proposera notamment:

- que soit affirmé dès l’introduction du futur accord que «certaines formes d’organisations du travail peuvent être par elles-mêmes génératrices de harcèlement et de violence»,

- que la description du harcèlement et de la violence prenne en compte cet élément majeur, et précise que les comportements inacceptables peuvent être issus de personnes physiques ou morales,

- que la responsabilité des auteurs d’actes de harcèlement ou de violence soit recherchée et punie par des sanctions disciplinaires pouvant aller jusqu’au licenciement, comme il est indiqué dans l’accord européen. Il est également nécessaire de prévoir d’éventuelles sanctions pour les personnes n’ayant pas le statut de salarié.

Pour la CFTC, le futur accord doit être un accord Cadre qui devra obligatoirement être ensuite négocié et adapté au niveau des branches professionnelles.

Jacques Voisin – Président CFTC

Publié dans Societe | Pas de Commentaire »

1...34567
 

InfoLIGUE 51 |
amicalelaiquebouee |
agapeprotectionchevaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sos chien en detresse
| Association VHMA
| merselkebir1940